Tout savoir à propos de l’assurance vie

Plusieurs placements bancaires bénéficient d’une certaine notoriété en ce moment, et il est vrai que l’assurance vie est une solution vraiment intéressante. Un peu assurance, un peu épargne, elle permet à la fois de composer un pécule que l’on pourra conserver ou léguer, ainsi que de déclencher un revenu mensuel supplémentaire.

Se familiariser avec cette épargne

L’une des qualités de ce produit financier réside en outre dans le mode d’imposition offert dans le cadre de l’adhésion. À propos de la taxation générale pour ne citer que celle-ci, ce n’est que la quotité équivalent au bénéfice réalisé qui fait l’objet d’une taxe, en cas de retrait de la somme globale.

Au sein des qualités de ce compte, on peut également citer le plafond inexistant : ainsi, on peut déposer des fonds sur son compte autant qu’on le voudra, sans qu’il n’y ait de plafonnement.

Concernant les impôts liés à la transmission, un dégrèvement total est prévu pour les montants ne dépassant pas 152,5KEuros, puis un taux de 20% est appliqué, jusqu’à 700 000E.

La configuration d’assurance vie idéale, objectivement, ne peut pas être déterminée : en revanche, chaque client aura la faculté de sélectionner la formule parfaite pour lui, monosupport ou pas, dans un cadre plus ou moins sécurisé.

Inclure des SCPI dans une assurance vie

En associant SCPI et assurance vie, les gains sont démultipliés, car c’est une association très avantageuse.

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, ou SCPI, ont trait à tout ce qui touche aux profits se rapportant aux locations de d’appartements, et le nombre de parts peut être sélectionné précisément par les souscripteurs.

En utilisant ensemble ces deux produits bancaires, on a l’opportunité de se soustraire à l’imposition relative aux plus-values des revenus locatifs, et bien que cette utilisation conjointe présente des risques, elle reste malgré tout parmi les placements préférés.

Les locations d'appartements