L’assurance vie : un contrat d’épargne possédant de nombreux attraits

Dans le domaine des placements bancaires permettant de placer ses deniers, l’assurance vie est parmi les préférés. Elle s’avère être aussi bien un produit d’épargne et une assurance, et cette particularité est l’un des arguments allant en faveur de l’assurance vie.

L’assurance vie dans les grandes lignes : les informations les plus importantes

Autre qualité de ce contrat, sa fiscalité est particulièrement intéressante, au quotidien comme lors d’un héritage. À propos de la taxation générale pour ne citer que celle-ci, il n’y a que la quote-part correspondant aux intérêts qui fait l’objet d’une taxe, en cas de retrait du capital.

Au sein des avantages de ce type d’épargne, on peut également citer le plafond inexistant : ainsi, on n’est pas limité en matière de dépôt de fonds sur son épargne.

On aura droit à une dispense de taxation liée à l’héritage, pour tous les capitaux n’excédant pas la somme de 152500€. Puis jusqu’à 700.000E, vous profiterez d’un taux plutôt faible de vingt pourcents.

Différentes formes d’assurance vie existent, pour se conformer à tous, que l’on opte ou pas pour une assurance vie multi-supports, l’essentiel est que tous les clients disposent d’une solution qui soit conforme à leurs besoins.

Inclure des SCPI dans une assurance vie

On remarque que SCPI et assurance vie sont fréquemment fusionnées, grâce à cela on réunit leurs différents avantages.

C’est pour tout ce qui touche aux gains liés à la location d’appartements, que les SCPI sont exploitées, puisqu’elles représentent des sociétés civiles de placement immobilier.

Utiliser les assurances vie en les croisant avec les SCPI n’est pas la possibilité la moins risquée, mais c’est très rentable, car on aura l’opportunité d’éviter la taxation relative aux bénéfices des revenus liés aux locations d’appartements, l’une des raisons justifiant l’attrait de cette possibilité.

Un contrat d'épargne